Alfred Baur, pionnier et collectionneur

La fondation Baur rend hommage du 5 mars au 28 juin 2015 à son fondateur, Alfred Baur, avec une exposition qui évoque ses activités de pionnier à Ceylan et de collectionneur d’art asiatique à Genève.  Alfred Baur est né en 1865 à Andelfingen, en Suisse. Après son apprentissage, il est envoyé par une maison de commerce international à Colombo (Ceylan), où il fonde peu après sa propre entreprise d’engrais organiques, la compagnie A. Baur & Co. Ltd, laquelle a fêté son centenaire en 1997.

En 1906, Alfred Baur regagne la Suisse et s’installe à Genève, ville d’origine de son épouse Eugénie Baur-Duret. Il conserve néanmoins la direction de son entreprise, qu’il continue à développer et à diversifier, notamment par l’acquisition de plantations de thé.

Le retour en Suisse d’Alfred Baur marque également les débuts de son activité de collectionneur d’objets d’art japonais et de jades chinois. Sa rencontre en 1924 avec l’expert et marchand  japonais TOMITA Kumasaku apporte une nouvelle dimension à sa passion et la majeure partie de sa collection a été acquise par l’entremise de ce spécialiste au goût sûr et subtil. En 1928, Alfred Baur commence aussi à s’intéresser à la céramique chinoise, qui va devenir la thématique majeure de sa collection. Peu avant sa mort en 1951, il fait l’acquisition d’un hôtel particulier à Genève, afin d’y installer ses collections ; le musée ouvre officiellement ses portes en 1964. En 2012, le maître de thé Philippe Neeser fait également don à la fondation de son importante collection d’objets japonais du thé, 470 pièces réunies pendant plus de trente années.

Fondation Baur, 8, rue Munier-Romilly, Genève

http://fondation-baur.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>